Les mots, selon notre conscience

Les mots, selon notre conscience
Sont d’une incommensurable puissance
Que l’on mésestime par ignorance
 
Salvateurs ou destructeurs
Avec bienveillance ils adoucissent
Avec colère et rancœur
Le ciel intérieur, ils obscurcissent
 
La maîtrise est de rigueur
Pour apaiser l’âme et le cœur
Et apporter paix intérieure